Coronavirus

Cette page a été créée le 17 mars 2020 et a été mise à jour régulièrement depuis lors. Comme le nombre de nouvelles informations reçues des autorités a fortement diminué, nous vous recommandons de vous informer sur les changements et les innovations directement sur les sites web officiels de la Confédération :

Services ambulatoires à distance (10.08.2020)

La pandémie de Corona n’est pas encore terminée, mais la situation en Suisse s’est considérablement calmée depuis nos dernières mises à jour. Le Conseil fédéral a donc mis fin à la situation extraordinaire. Cela signifie également que le règlement spécial pour les services ambulatoires à distance (téléphone/vidéo) est devenu obsolète : ils ne doivent plus être déclarés sur la facture.

Toutefois, il existe une relative incertitude quant à la conduite future des consultations à distance (consultations téléphoniques ou réunions par vidéo). L’ASDD a clairement indiqué à la Confédération que ni l’OAMal ni notre convention tarifaire ne contiennent de stipulations ou de restrictions à cet égard et nous supposons que – pour autant que le choix de ce type de consultation réponde aux critères EAE – il continuera d’être utilisé (voir lettre de l’ASDD à la Confédération datée du 14.04.2020 – qu’en allemand).

La réponse du gouvernement fédéral est vague et fait référence au fait que l’ASDD devrait régler cette question avec les associations d’assurance maladie dans le cadre de la convention tarifaire.

Le Comité de l’ASDD est en train de rédiger une lettre correspondante à l’intention des associations d’assurance maladie. Nous tiendrons les membres de l’ASDD informés dès que nous apprendrons quelque chose de nouveau.

D’ici là, nous recommandons de procéder comme avant (= avant la pandémie COVID 19) et d’organiser les consultations par téléphone et vidéoconférence en concertation avec les clients et de les facturer comme d’habitude sans le déclarer sur la facture.

Il est important d’attirer l’attention des client-e-s sur le fait que cette formule présente des risques en termes de protection des données et qu’ils/elles donnent leur consentement. Il convient également d’informer le/la client-e que ce type de consultation est payante comme une consultation sur place/en cabinet.

HIN Talk Video vous permet de communiquer facilement et en toute sécurité par vidéoconférence. Que ce soit pour échanger avec des collègues, avec des collaborateurs travaillant à domicile ou avec des clients. HIN met ce service gratuitement à la disposition des participants HIN pour toute la durée de la pandémie du COVID-19. Nous souhaitons vous offrir ainsi le meilleur soutien possible face aux circonstances actuelles. Pour savoir comment utiliser le service, cliquez sur le lien suivant: www.hin.ch/fr/hintalkvideo

Plan de protection (27.04.2020)

Le comité de l’ASDD a publié un plan de protection de l’ASDD sous forme de recommandation: au format PDF en français (PDF en italien)format word en français (word en italien) et a compilé des liens et des sources utiles en français (en italien).

Introduction et utilisation du plan de protection de l’ASDD

Selon le gouvernement fédéral, chaque entreprise est obligée de développer son propre plan de protection adapté à sa propre situation. Si vous avez déjà élaboré un plan de protection pour votre cabinet, veuillez vérifier s’il répond aux exigences du plan de protection de l’ASDD et procéder aux ajustements nécessaires. Si vous ne disposez pas encore d’un plan de protection pour votre cabinet, vous devrez en créer un et le mettre en œuvre. À la fin du document, vous trouverez un modèle que vous pouvez utiliser. Signez et enregistrez le plan de protection de votre cabinet. Ce faisant, vous confirmez que vous et votre équipe, le cas échéant, avez été informés en conséquence et que vous avez pris et mis en œuvre les mesures de protection.

Ce document est destiné à soutenir la reprise des activités de pratique pendant la COVID-19 et à servir de modèle pour développer votre propre plan de protection adapté à votre situation de cabinet. Les différentes mesures de protection sont présentées afin de garantir une pratique sûre pour les diététicien-ne-s et leurs client-e-s. Ce document est basé sur le plan de protection modèle du Secrétariat d’Etat à l’économie (seco) et de l’OFSP (version du 22.04.2020).

Comptabilisation des mesures de protection spéciales (vitres en plexiglas, masques, désinfectants, etc.)

L’équipement de protection est considéré comme un « risque commercial ». Il ne peut pas être facturé en sus. Malheureusement, les cabinets en tant que indépendants supportent elles-mêmes ce risque.

Protection des employé-e-s

Les cabinets avec les employé-e-s doivent également les protéger. Protection de la santé au travail (seco)

Protection / risque lors de la participation à des conférences internationales

Outil d’évaluation des risques publié par WHO pour la participation aux conférences internationales : Liste de contrôle / Grille

Recommandations diététiques

Motions politiques du Comité

L’ASDD, avec ses associations partenaires du secteur de la santé, a réalisé plusieurs avancées politiques. Les plus importantes se trouvent dans la rubrique Association > Nos prises de positions. D’autres initiatives suivront en fonction de l’évolution de la situation

 

Retour haut de page