Reconnaissance des titres étrangers

Pour pouvoir facturer les prestations de conseil diététique à la charge de l’assurance de base en Suisse, les titulaires d’un diplôme étranger doivent disposer d’une reconnaissance de la Croix-Rouge suisse CRS.

La CRS vérifie si le diplôme étranger est comparable ou équivalent à la filière suisse de « diététicienne/diététicien ES » ou à celle du « Bachelor of Science nutrition et diététique ».

Notice relative au stage d’adaptation

Feuille de qualification pour le stage d’adaption

Depuis le 01.01.2014, la CRS peut également reconnaître des diplômes étrangers de niveau HES. Cependant, les titulaires de diplômes étrangers n’ont toujours pas le droit de porter le titre HES (cf. ordonnance du DEFR concernant les filières d’études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées). Elles/ils portent leur titre obtenu à l’étranger, mais peuvent ajouter « reconnu-e par la CRS ».

La Croix-Rouge suisse CRS est compétente pour toute question relative à la reconnaissance des diplômes étrangers pour les professions de la santé non universitaires.

Les diététicien-ne-s titulaires d’un diplôme étranger ne peuvent adhérer à l’ASDD qu’une fois qu’ils/elles ont obtenu la reconnaissance de leur diplôme par la CRS. La reconnaissance définitive de la CRS ainsi que le diplôme doivent être joints à la demande d’adhésion.

Dénomination professionelle et titre académique

Parce que la formation de base de diététicien-ne se situe au niveau HES, le titre officiel en vigueur depuis certaines années est « BSc Nutrition et diététique ». Les diplômé-e-s de ce titre académique ne sont pas autorisé-e-s à se nommer « diététicien-ne dipl. ». Seules les personnes ayant obtenu un diplôme d’une école supérieure ou ayant suivi l’OPT peuvent utiliser le terme « dipl. ». Ces dernières peuvent également se prévaloir du titre « BSc Nutrition et diététique ». La dénomination « Diététicien-ne dipl. HES » est donc caduque.

Afin de garantir une utilisation homogène du titre académique et de la dénomination professionnelle, l’ASDD recommande à ses membres titulaires d’un BSc ou ayant suivi l’OPT de se désigner comme suit :

Anne Exemple, BSc [nom de la HES]
Diététicienne ASDD

Pour les membres titulaires d’un diplôme d’une école supérieure décerné en vertu de l’ancien droit, nous recommandons :

Anna Exemple
Diététicienne ASDD dipl. ES

Plus nous utilisons une dénomination commune, plus il est facile de nous reconnaître et de nous faire connaître.

Retour haut de page